La gazette du pays de Quimperlé

La gazette du pays de Quimperlé

L'actualité du pays de Quimperlé sous un autre angle

Bruno Le Roublard

 

 

Mais où sont-ils passés les super élus du PS local ? En vacances, à fond dans les dossiers, à fond derrière Benoît Hamon ou alors au pôle multimodal en gare de Quimperlé en attente d’un bus Macron? A part Jérôme Le Bigaut qui trouve une fois de plus que le gouvernement PS est exemplaire dans toute ces affaires poisseuses, le reste de ses amis du PS local préfère opter pour un silence assourdissant qui en dit long sur cette caste des intouchables toujours prompt habituellement à alerter, comme il se doit, les médias des dérives des autres ! Et les vôtres, les mal élevés, les gangrénés de votre clan, vous en pensez quoi ?

Costume impeccable comme Fillon, le politico véreux Bruno Le Roux est dans la tourmente médiatique. Cet être immoral est un ancien député PS qui a été promu ministre de l’intérieur PS il y a 3 mois tout juste. 3 mois de trop Cette pauvre victime médiatique a ramassé du plomb au cul suite à une battue visant le gros gibier immoral.

En 2013, la presse locale écrivait ces quelques lignes lors du passage de Bruno au Trévoux pour visiter sa famille : « Bruno Le Roux, est un Breton dans l’âme et dans le cœur » sauf que pour les Bretons, cet énergumène n’est qu’un vulgaire parigot. Ce vacancier allait même jusqu’à jurer qu’à Paris il ne mange que de la viande qui vient de chez André Fraval, commerçant, maire du Trévoux aux mandats divers et variés. Pas de ça ici, oust. Dédé Fraval pour sa part prétendait à l’époque : « je n’ai jamais douté de ses capacités d’œuvrer pour la France … et pour Le Trévoux ». En décembre dernier revisite, et là la petite phrase de Dédé qui fait sourire : « la nomination à ce poste, de ministre de l’intérieur, c’est la juste récompense de son travail et un juste retour, pour quelqu’un qui a toujours fait correctement son travail » Et maintenant vous en pensez quoi Dédé de ce magouilleur qui se sert de l’argent du peuple pour le donner comme argent de poche à ses fifilles. Allez-vous lui accorder la médaille de la ville du Trévoux ? La patronne du café du bourg avait même peur de ne plus pouvoir le tutoyer alors qu’il avait rapiné ce poste tant convoité de ministre ! Parce que maintenant il faut se prosterner devant tous ces voleurs de la République ? Non, pas de ça chez nous.

Cet imposteur du PS, un de plus, a été régulièrement invité pour la fête de la rose annuelle du Pays de Quimperlé afin de continuer à nouer des liens très étroits avec les élus PS du coin. Lorsque cet olibrius était président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale et député, il avait une réserve parlementaire bien plus élevé que celle des autres afin d’arroser encore plus pour favoriser le clientélisme. Ministre, il disposait une fois de plus d’argent à distribuer comme bon lui semble. Où va-t-on ?

Dotés d’une réserve parlementaire de 130 000 euros par an, ces parlementaires députés comme sénateurs, l’utilisent, la distribuent à leur guise, sans rendre compte à qui que ce soit ! Il est temps d’arrêter ces conflits d’intérêts et cette distribution opaque dont le seul but est d’acheter son électorat. Stop à la réserve parlementaire et ministérielle comme dirait Erwan Balanant. Comme ces réserves d’argent sont très convoitées par les associations mais également par nos élus de tout poil, cela permet aux généreux donateurs d’avoir dans leur poche des associations influentes et des collectivités locales bien implantées, le tout fait sur le dos des con-tribuables. Ainsi, cette manne financière a servi à maintes reprises à subventionner des investissements sur le Pays de Quimperlé. Récemment, le maire de Quimperlé avait fait une demande à Bruno Le Roux d’une aide sur sa réserve parlementaire et d’autre part sur celle du Ministère de l’intérieur afin de participer financièrement au projet du rond-point rue de Mellac-rue Thiers à Quimperlé. Pouvons-nous espérer que ce rond-point porte le nom de ce philanthrope ? C’est ça les amis, on les reconnait quand on tire la sonnette pour obtenir une aide …

Que tous ces élus qui nous insupportent par leur incompétence et soif du profit, dégagent de la politique une fois pour toute et aillent gagner leur croute à la sueur de leur front ailleurs que sur le dos des miséreux. Le DEGAGISME est en route comme dirait Jean-Luc Mélenchon …

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Geronimi 26/03/2017 19:14

Quand tout va mal, il nous reste l'honneur.....

Geronimi 25/03/2017 10:03

Je n'aime pas le mot véreux pour les 5 candidats. Je reste fidèle dans la tempête, quoi que cela me coûte. Je salut,et oui, la position du P.S.local qui avec Mr Le Pensec, reste digne, en soutenant Mr Hamon, a l'inverse des nombrilistes que sont Mrs Poignant et Le Drian. Les vrais Breton, en cas de vent contraire maintiennent la cap. Droite je suis, droite je reste.

La liberté de penser 26/03/2017 13:14

En effet, le PS local continue à soutenir le candidat PS désigné à la primaire pour l'instant, bravo les gars. Benoît Hamon, avec un programme qui consiste une fois de plus à donner des allocations pour rester à la maison au lieu de trouver des solutions pour créer de l'emploi, semble ne pas convaincre beaucoup de citoyens. Auraient-ils compris la supercherie ? Sortent-ils de leur période de moutonnage ? Toujours est-il qu'au 2° tour des présidentielles, il va bien falloir une fois de plus retourner sa veste pour organiser un espèce de front républicain pour conserver une fois de plus des avantages divers et variés. Le PS local, que fera t-il alors ? Tous dans le bus Macron voire Mélenchon peut-être ... ! Qu'il est triste que des citoyens, voulant sincèrement qu'il y ait du changement, continuent à soutenir des candidats qui sont extrêmement malhonnêtes. Une fois que l'un de ces véreux sera élu, comment voulez vous que les citoyens acceptent de respecter la loi ? Avec Macron, ce sera la politique du PS et des LR réunie comme celle exercée depuis 40 ans mais avec encore plus d'aisance pour prendre le bas peuple pour des illettrés. Avec Marine Le Pen, au minimum détournements de fonds publics, il suffit de lire les bonnes feuilles ... pour le reste on verrait ses talents pour appliquer son programme ! Le père dictateur Fillon est devenu dingue de savoir que l'Elysée va lui passer sous le nez, ne jamais oublier qu'il a été aux cotés de Sarkozy, des bandits de grands chemins ... Le Mélenchon, très bonne idée concernant le "dégagisme" : oui il faut que les citoyens profitent des élections pour dégager tous ces voleurs de la République. Cet excellent orateur, alors ministre, ne s'était pas gêné pour continuer à percevoir ses autres indemnités d'élu, chauffeurs et autres privilèges, sans compter le poste créé pour sa fifille quand il était conseiller général-départemental. Pour Hamon, c'est le dangereux idiot du village, a favorisé avec vigueur le communautariste musulman à Trappes ville dont il était élu : A Trappes, une ville dans la ville avec interdiction d'accès aux souchiens. A part Macron, les 4 autres n'ont JAMAIS travaillé dans le privé, ont toujours vécu aux frais du con-tribuable. C'est for-mi-da-ble. Qu'ils nous montrent leurs talents non pas en tant que politicien mais en tant que créateur d'entreprise pour en finir avec le chômage ... M. Géronimi, la droite, la gauche, le centre, cela n'existe pas, savamment inventé par les partis pour essayer de se différencier, sauf que ... ! 3 possibilités : soit vous êtes souverainiste, soit vous êtes européiste, soit vous ne savez pas ou vous êtes. Fillon est européiste-mondialiste, alors la France, il n'en a rien a battre ... Il existe des tas de journaux, livres, radios, émissions, ... pour savoir à qui vous avez à faire. Pauvre France. Le peuple se réveille et se dresse contre les puissants lorsqu'il a faim. Pour l'instant, il peut encore trouver pitance, jusqu'à quand ...

Geronmi 23/03/2017 15:27

ATTENTION, je le dis ici, en cas de deuxième tour, Macron/ Le Pen, beaucoup d'électeurs voteront contre un socialiste qui, d'ici là aura bien la couleur socialiste, le soutien des socialistes, un parlement socialiste et un gouvernement socialiste. Conséquence: Mitterrand a mis en position de force en France le front national, ET, son successeur aura mis le Front national au pouvoir!. Le choix est simple c'est où Fillon ou Le Pen.... A vos consciences chers concitoyens.

La liberté de penser 24/03/2017 10:57

Fillon s'est carbonisé tout seul avec beaucoup de panache. Votre candidat malheureusement, M. Géronimi, à tout gâché ! Il ne peut pas continuer à en vouloir aux médias ou encore à l'opposition, au président de la République ... c'est lui seul qui s'est tenu les 2 pieds pour se cartoucher. Même avec un bon programme, vous ne pouvez pas soutenir un voleur. Imaginez la suite une fois à l'Elysée !!!!!! Les 5 "grands candidats" sont des véreux. N'ayez crainte, Marine Le Pen ou François Fillon au pouvoir, Ils ne mettraient pas en œuvre leur programme. Pour appliquer un programme il faut DU COURAGE. Triste France.

delmarpol 22/03/2017 19:50

J'espère que Dédé Fraval a eu le temps d'aller place Beauvau en pèlerinage avant que l'enfant du pays ne soit prit la main dans le pot de miel.... et dire que le Roux-blard a financé en partie la maison pour tous du Trévoux avec son enveloppe parlementaire....

Lariflette 22/03/2017 20:46

N'ayez aucun scrupule, son enveloppe parlementaire n'est autre que notre argent.

La liberté de penser 22/03/2017 20:33

Que Dédé n'oublie pas de glisser quelques oranges avec la prochaine commande de bons morceaux de son ami Bruno, l'enfant du pays ... Distribution de la réserve parlementaire pour arroser la clientèle électorale du Trévoux. Magouilles and Co.

Geronimi 22/03/2017 18:53

Mr Poignant, frais Macroniste, propose(ra) à Mr Macron de ne pas présenter de candidat En Marche face à Mr Urvoas ( ouest France du 22 mars),en échange, le P S propose(ra) de ne pas présenter de candidat P S face au Macroniste Mr Ferrand, et, logiquement, Mr Ferrand Mr Poignant et Mr Urvoas proposeront de ne pas mettre de Macroniste dans la 8 ieme face à Mr Quernez. Elle est pas belle la vie!Le prochain gourvernement, (si Mr Macron gagne la présidentielle )sera donc socialiste, et Mr Hollande aura réussi à créer un nouveau parti socialisant.

La liberté de penser 24/03/2017 10:48

Très bon commentaire, très bonne analyse. Pour qu'il y ait un réel changement de la classe politique faut-il encore que les citoyens arrêtent de voter contre un candidat, qu'ils arrêtent également de voter pour des ripoux de la République. Les 5 "grands candidats " , petits par leur vertu, sont des voleur de la République.

Jp2017 23/03/2017 09:28

Bonjour Geronimi, pour conforter votre thèse, un petit texte sans grande prétention écrit il y a un mois :
Un président ne devrait pas dire ça

Vu comment j'ai trahi les électeurs de gauche il m'était impossible de me présenter à nouveau au suffrage universel.
J'ai tellement foutu la pagaille au sein de mes troupes qu'il était difficile de trouver un homme capable de rassembler.
Sachant que le nerf de la guerre c'est quand même les élus, bien que le calendrier électoral a été inversé on va mettre une stratégie "drauche" pour avoir un maximum d'élus et on va organiser la présidentielle pour y arriver.
Je vais laisser s'échapper mon poulain "Macron" en feignant quelques différents, voire trahisons. Ce jeune fougueux grâce à son passé de banquier et à son carnet d'adresses va dans un premier temps flatter le centre droit.
Restera après à faire venir nos petits moutons "drauches" vers lui, ça ne va pas être facile mais on devrait y arriver !
Il reste aussi le cas de Jean-Luc MELENCHON à régler car certainement de nombreux électeurs de gauche trahis iront vers lui et il pourrait arriver devant notre "drauche" au premier tour.

Pour les primaires on va tout mettre en oeuvre pour que Valls n'y arrive pas car il marchera sur les plates-bandes de mon poulain, on va donc encourager Montebourg qui sera aussi quelque part sur le même créneau et du coup le frondeur Hamon sortira vainqueur.

BINGO pour la première étape : un frondeur pour rattraper les voix qui risquaient d'aller vers Jean-Luc MELENCHON, un frondeur qui par ailleurs n'a pas beaucoup de soutiens parmi les "drauches". Oui, Hamon le leurre pour les électeurs socialistes.

Mélenchon affaibli, les moutons 'drauches" effrayés par Hamon, ont déjà pour la plupart 2 pattes dans le pré de Macron et certains sont déjà à la même mangeoire.

Deuxième étape : je vais voir si l'homme qui aime les chevaux ne peut pas aider mon poulain en donnant quelques ruades au renard de droite.

Puis on met une clôture pour éviter une tentative d’entrée sur le domaine de l’hyène.
On laisse les médias faire leurs choux gras avec les soucis du fourbe et les bisbilles Hamon-Mélenchon et on planifie les retours des « drauches » égarés, des écolos et des communistes qui pour avoir quelques postes sont dans l’obligation d’être dans la ligne du gagnant.
Certes, beaucoup de communistes vont parrainer Mélenchon, mais ils vont faire le coup à la « Chirac 1981 » en votant pour l’autre écurie.

Car effectivement si le poulain passe la ligne d’arrivée en premier, normalement aux élections législatives ça devrait le faire. Les « drauches » égarés qui sont la grande majorité des élus dits socialistes retrouveront des couleurs dans leurs circonscriptions.

Je crois que je les avais tous « niqués » avec mon discours du Bourget, mais cette fois je pense que je suis encore bien meilleur en organisant cette stratégie partant d’abord des législatives.

Je vous demande de ne publier les bonnes feuilles qu'après les élections.

Bien entendu tout ceci n’est que fiction, mais ça m’a amusé quelques minutes !!

Tout ce qui est à peu près certain c’est que les électeurs de gauche, j’ai bien dit de gauche, seront « gros-jean comme devant »

La liberté de penser 22/03/2017 20:49

Défection d'Hollande pour l'élection présidentielle au profit de Macron. Tout cela avait bien été préparé à l'ombre dans des cabinets ministériels. Hollande n'a jamais condamné le départ de Macron, c'est dire. Bonne stratégie pour se débarrasser des frondeurs a qui ils ont laissé un os à rongé : le cadavre du PS. Macron, le candidat ultra libéral néo-PS pour les présidentielles, suite logique du Hollandisme. On n'a pas fini d'en ..... pendant 5 ans ! Mitterand avait bien réussi à anéantir les communistes ! Hollande a réussi a tuer le PS pour mettre sous les feux de la rampe le néo-PS. Au moins une chose qu'il a réussie. Pour que Quernez ne soit pas élu, il va falloir dénicher des candidats qui " tiennent la route " ... sinon, il risque de passer au 1° tour. Que des pratiques honteuses initiées par des véreux qui veulent vous expliquer le code de la bonne conduite ! Il faut commencer par faire du ménage au niveau local, se préparer pour la suite ...