La gazette du pays de Quimperlé

La gazette du pays de Quimperlé

L'actualité du pays de Quimperlé sous un autre angle

Une belle part de Paris-Brest

 

Depuis quelques mois déjà, les ministres sont très très occupés à vaquer à des occupations autres que celles pour lesquelles ils sont censés œuvrer. Tous autour de leur candidat issu des primaires ou en soutien au candidat au top dans les sondages pour l’élection présidentielle prochaine. Il faut les comprendre les bougres, il faut bien qu’ils organisent leur reconversion prochaine … Eux, ils ne connaissent pas Pôle-Emploi.

Pour continuer à montrer que le gouvernement de Manuel Valls, non erreur, cela a changé récemment à cause une fois de plus des élections ! Donc rectifions tout de suite, gouvernement de Bernard Cazeneuve. Ainsi, certains membres insoupçonnés de ce gouvernement se déplacent en province, avant leurs vacances prochaines, pour nous montrer leur super efficacité.

Faute de trouver des ministres disponibles pour serrer les paluches aux provinciaux, il a été nécessaire de sortir des placards les secrétaires d’Etat. Bon, il n’est jamais trop tard de faire connaissance puisque comme tout le monde le sait, il y a en a assez des emplois fictifs payés par les con-tribuables.

Un petit aller-retour Paris-Brest de la damoiselle Estelle Grelier en bus Macron, mais nonnnnn, en avion voyons : ligne régulière ou Falcon ? Stop là l’ami, pas d’indiscrétion de la sorte. Estelle Grelier vous connaissiez ? Non, pas vraiment. Rassurez-vous, vous n’êtes pas les seuls ! Elle est l’une des 20 secrétaires d’Etat du gouvernement Cazeneuve, pour sa part elle est préposée aux collectivités locales. Avant la fin du quinquennat du président Hollande, il est nécessaire que nous, citoyens et surtout électeurs, pouvions juger du travail effectif de ces imminentes grises. Ce membre d’un cabinet ministériel est venu 2 jours, jeudi et vendredi en visite officielle dans le Finistère ! Tout commence en Finistère n’est-ce pas Michaël Quernez ?

La belle inconnue fait partie du gouvernement aux côtés du ministre Jean-Michel Baylet. Vous ne le connaissez pas trop non plus ce ministre ? Bof ce n’est pas trop grave, bientôt nous en n’entendrons plus parler. Elle trotte, elle trotte la souris, il suffit de lorgner son agenda pour voir quelle ne passe pas son temps dans un placard, elle. Il semblerait que ce ne soit pas un emploi fictif, non plus, ouf !

Nous ne pouvons que remercier le PS local de cette sage initiative, inviter l’ingénue à se poser pour quelques heures sur le pays de Quimperlé pour voir ce qui s’y passe et surtout, appréhender son dynamisme. En fait, Sébastien Miossec, président de l’agglo, voulait de l’oseille pour finaliser quelques projets. Coup de bol pour l’élu, la dotation de l’Etat réservée aux communautés d’agglo a été revue à la … hausse alors que celle des communes … à la baisse. Toujours est-il que l’élu Miossec, souhaitait une part du gâteau, un bon coup de pouce tout simplement pour parfaire ses objectifs.

Rendez-vous prochainement au conseil communautaire, fin mars, pour savoir si la part obtenue du Paris-Brest sera suffisante pour favoriser les investissements sur le Pays de Quimperlé.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Geronimi 07/03/2017 08:45

Dotation d'état en baisse pour les communes, taxes locales en hausse à Riec sur Belon, + 3.50% en 2016 Et + 3.50%en 2017, une honte car non justifié. En même temps pas d'opposition à Riec, donc tout va bien pour les élu(e) et pour la population, dont acte......

La liberté de penser 07/03/2017 11:33

Une fois les élections locales passées, que deviennent les candidats de la liste "battue", la liste de l'opposition. La petite poignée qui a sauvé les meubles essaie de siéger aux commissions, aux conseils et aux diverses réunions, pour les plus motivés. Bravo. Certains, à cause d'un ras le bol, jettent l'éponge ... Etaient-ils informés de ce qui les attendait : gérer une commune demande du temps, du sérieux, de la compétence, de la motivation, une force de caractère, une carapace, un réseau ... mais aussi, une équipe qui fait bloc. Bref, ce n'est pas un club de vacances. Pour les autres, ceux de l'opposition qui n'ont pas été élus, où sont-ils passés ? dans la nature sans doute ! Est-ce normal, même battu, de ne pas s'impliquer dans la vie politique locale de sa commune, de soutenir ceux qui siègent ? Est-ce crédible de demander que l'on vote pour soi alors même que l'on ne s'implique pas dans la vie politique locale ensuite ! Pendant 6 ans, n'est-ce pas là le moment pendant lequel les élus et non élus des oppositions des communes du Pays de Quimperlé devraient s'associer pour dénoncer une à une les fissures de la majorité PS dans chaque commune ? N'est-ce pas là le moment pour se préparer à la prochaine échéance municipale ? Pour déboulonner le PS local, il faut absolument que les oppositions municipales s'accordent. Une opposition locale = un leader , puis un bataillon qui se formera autour. En ce qui concerne Riec, aucune opposition, ni de droite, ni du centre, ni de l'extrême droite, ... ! Etrange ! Une et une seule voix audible, celle du PS ! Là, c'est pareil, pour oser ouvrir la bouche devant la majorité PS, le minimum c'est de connaître les dossiers. Siéger à un conseil municipal ou à une agglo, ne consiste en aucun cas à garder chaud son coussin ... Bravo à votre petite équipe M. Géronimi pour son implication dans la vie politique locale. Pour faire face au PS local, les oppositions municipales doivent se rapprocher de vous, de votre blog les 3R (sans mettre en avant d'étiquette politique !) afin de porter à la connaissance des citoyens du Pays de Quimperlé tous les projets et prises de décisions critiquables dans chacune des communes. Pourquoi l'opposition de Riec n'apporte t-elle pas sa contribution dans votre blog ? Une prise de contact s'impose ... l'union fait la force.