La gazette du pays de Quimperlé

La gazette du pays de Quimperlé

L'actualité du pays de Quimperlé sous un autre angle

Ces élus aux cent défauts

 

 

Pouvons-nous, encore une fois de trop, accepter cette suffisance du PS local.

Les odeurs d’égouts à côté ce n’est rien.

Des grands prêcheurs de la bien-pensance sévissent toujours un peu plus sur le Pays de Quimperlé. Halte là citoyens : il est grand temps de réagir à toutes ces bassesses publiées en toute impunité sur des réseaux asociaux, pour assassiner les élus qui ne font pas partie de leur cercle vicieux, sous prétexte d’avoir un sésame : un mandat politique.

Seuls, ils osent à peine ouvrir la bouche et se font tout petit. Mais, lorsqu’ils chassent en bande salissent leur proie avec leur venin nauséeux. Redescendez de votre petit nuage un instant, chers auto-proclamés probes, votre siège éjectable vous ne le devez qu’à vos administrés. Votre mandat ne consiste pas à traîner certains citoyens dans la boue et faire une ronde pour les lapider. Occupez-vous donc des affaires …

Ah ! Ces donneurs de leçons de morale qui passent leur temps à tweeter ou à raconter leur piètre existence sur les réseaux asociaux, nous polluent le quotidien en nous expliquant le bien vivre ensemble, la bienveillance, l’accueil de l’autre et mensonges éhontés toute la journée. Se surpassent dans l’habillage permanent des contrevérités depuis des décennies.

A quand une chaine d'information en boucle sur le Pays de Quimperlé comme celle distillée sur les médias complices. La réserve parlementaire de vos proches pourrait éventuellement subvenir aux besoins de la mise en route de votre nouveau média caricatural. Une queue certaine pour cracher votre méchanceté dans un micro comme à votre habitude. Surtout ne pas oublier la petite dose d’aliénation quotidienne.

Bravo à tous ces pseudos Charlie qui ne sont que des charlots. Toutes celles et ceux qui ne pensent pas comme votre pensée futile, inefficace, poussiéreuse, méprisante, … sont poissés. Vous oubliez assez rapidement que dans vos rangs peu sont exemplaires et devraient plutôt raser les murs.

Imbus de leur petite personne, ces élus qui ne représentent plus le peuple depuis bien longtemps mais juste l’idéologie de leur honteux parti qu’est le cynisme du PS à tous les étages.

Elus qui prennent les collectivités locales pour leur propriété, oublient trop souvent que leur siège n’est dû qu’à l’aveuglement de mouton-électeurs. Sous des locutions qui ne tiennent plus la route osent prétendre faire partie des progressistes, ces mêmes qui envoient notre pays dans des impasses sordides depuis tant d’années.

Après un semblant passage au cabinet d’esthétique ou de relooking, une petite photo de près est publiée sur les réseaux asociaux avec la litanie qui s’impose. Alors, tous leurs intimes, amis face de bouc leur envoient le seul qui vaille : l’émoticone « j’aime » sur leur page. L’entre soi, leur marque de fabrique, ils rabaissent les autres citoyens qu’ils considèrent comme des crasseux.

Si vous aviez eu la hauteur de vue que vous prétendez avoir, vous n'auriez pas eu cette férocité dans vos gribouillis ces jours derniers à l'égard de cette élue cloharsienne.  A quand la prochaine ou le prochain dans votre nasse ?  Il est vrai que l'on prétend que la musique adoucit les mœurs  mais pas dans ce cas présent. Attitude pitoyable de part et d'autre. Parfois, en présentant sa candidature à une élection, on peut difficilement imaginer ce qu’est la sauvagerie politique. La politique, tout un art !

Il est grand temps de réagir. Le peuple ne souhaite plus être représenté par tous ces médiocres. Liberté de penser, liberté d’expression ne sont pas l’apanage de ces petits élus grotesques.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Geronimi 01/03/2017 14:00

Attaché parlementaire de Mr le député Le Bris, son fils à mi temps pour quel montant?, avez vous la réponse?.

La liberté de penser 04/03/2017 10:26

Il serait très intéressant de consulter le Môssieur PS local à savoir Jérôme Le Bigaut de Clohars-Carnoët. C'est tout de même LE secrétaire du PS local Il suffit peut être de lui envoyer un petit message sympathique par le biais de son Face de bouc. Vous verrez, il vous répondra avec sa bienveillance habituelle ... Ne rien lâcher ...