La gazette du pays de Quimperlé

La gazette du pays de Quimperlé

L'actualité du pays de Quimperlé sous un autre angle

Un indiscret au PS

Un indiscret au PS

Alors comme ça, la jeune relève socialiste commence à demander des comptes aux vieux loups du Pays de Quimperlé à propos de leurs us et coutumes. Oh là là, ça sent l’embrouille.

« Oh pop pop l’ami, alors comme ça jeune homme vous voulez mettre de l’ordre  dans la section PS de la 8° circonscription du Finistère ».  Ce sans-gêne, militant au PS local,  sous-entend dans un communiqué de presse, qu’il y aurait comme une opacité sur le choix du candidat PS aux prochaines législatives de 2017. Non, sans blague ? Comment peut-on  imaginer un seul instant que des façons pas très catholique pourraient  avoir cours.  Pas ici l’ami, dans d’autres partis peut-être.

L’impertinent a suggéré à plusieurs reprises, à ses compagnons  de route politique,  que des débats seraient nécessaires  entre élus et  citoyens afin de mettre à plat les erreurs du passé.  Comment ça ? Quelles erreurs ? Ouh là là, que nenni, pourquoi voulez-vous débattre. Eux ils savent, ce sont des sages.  Notre bavard souhaitait donc discuter, entre autres,  sur le non- cumul des mandats et de la parité.  En effet, deux sujets majeurs.

Le candide voudrait-il commencer une carrière politique l’an prochain ? Ah, un siège de député, ça fait rêver. Pas prévenu  certainement  de la méthode à suivre pour y parvenir. Pour cela, il faut tout d’abord côtoyer le Grand Chef de près,  le Grand Louis, comme devenir son attaché parlementaire par exemple. Mais ça, c’était les bonnes années ...  A l’heure actuelle, il vaut mieux se tourner vers les aides à la personne ponctuellement.  Il est toujours imaginable de devenir son chauffeur ou encore d’aller lui donner un coup de main pour la restauration de son moulin sur Mellac.

Trêve de plaisanteries, les jeux sont  faits.  Les politiques n’aiment pas les fauteurs de troubles et ont une préférence pour les doux agneaux qui attendent parfois longtemps leur jour de gloire. Une petite place au soleil ça s’hérite ou ça se mérite ?

L’imprudent est super content que ce soit une femme qui représente le parti Les Républicains aux prochaines législatives dans la 8°. Christophe Lescoat, secrétaire LR de la 8°,  pour sa part est un peu moins jovial de ce choix et pour cause.

Après 40 années de socialisme sur le Pays de Quimperlé, le gentil sympathisant aurait-il peur que les électeurs leur tournent le dos aux prochaines élections ?  Bientôt un siège de député à prendre.  Nicolas Morvan ne pourrait-il pas faire l’affaire afin que Michaël Quernez, dauphin  du député Gilbert Le Bris,  continue pleinement d’assurer ses  diverses activités ?

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article