La gazette du pays de Quimperlé

La gazette du pays de Quimperlé

L'actualité du pays de Quimperlé sous un autre angle

L’école des cancres

L’école des cancres

En tant que mauvais élèves de la République française, mais pas les seuls, les larrons socialistes organisent une fois encore leurs universités d’été pour échanger avec les barons locaux afin d’avoir de meilleures notes dans les mois à venir. Le plus important c’est d’être persuadé et de persuader les autres que ces paroles ne sont pas que démagogie. Il est nécessaire, de toute évidence, de redonner le moral au troupeau pour le préparer à une certaine défaite.

A cause de l’état de grande urgence de la France, les sommités du PS avaient annulé leur grand rassemblement prévu en juillet dernier sur Nantes. Ainsi, au lieu de se retrouver « Tous ensemble, tous ensemble » à la mode extrême gôche, leur préférence s’est donc portée sur des rencontres dans 12 régions. Il vaut mieux en effet se disperser pour faire face à ce danger appelé plus communément «le pasdamalgame ». Pour la Bretagne, le gratin va ainsi se retrouver ce samedi 24 septembre en compagnie de restes de supporters échaudés par « Hé oh la gauche » pour échanger des balivernes pendant « les universités de l’engagement 2016 ».

La moins studieuse c’est sans aucun doute la Najat dont le Ministère de l’Education nationale devrait se nommer Ministère de l’Instruction nationale. Agenda très chargé, va-t-elle une fois de plus venir à la tribune défendre ses idées utopistes pour nos jeunes. La ministre du code du travail qui ignore ce qu’est un CDD, va pourtant avoir le sien bientôt terminé, vite les cartons, ça presse. Le Drian a mieux affaire, il est en affaire à New Delhi. La Marlyse fait l’effort du déplacement afin de trouver éventuellement un placard pour ses vieux jours. Diverses têtes pour constituer une belle brochette d’élus des 4 départements bretons.

Quelques ateliers et conférences seront proposés afin de discuter entre-soi. Pour les plus téméraires, de la théorie ils pourront passer à la pratique grâce à la visite de la Zone Urbaine Sensible de Pontanézen.

De nombreux élus du Pays de Quimperlé vont sans aucun doute participer à ces retrouvailles puisque modèle du genre quant à l’implantation du PS sur le territoire Quimperlois. Bien que très pris par la renaissance de son moulin blanc sur Mellac, le Grand Louis sera de la partie comme d’habitude.

Pas belle la vie …

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Geronimi 23/09/2016 22:07

O.K. Le grand Louis fait le boulot, en face il faut construire... que font les électeurs de droite, les élus de droite, à part 3 R... Grâce à 3 R...un changement est possible même en finistere, avec volonté et détermination

La liberté de penser 27/09/2016 15:40

Monsieur Géronimi, changer quoi ? En soutenant des femmes et hommes politiques vus et revus, mandats après mandats, qui ne font que de l'éolien ? En Finistère, votre "famille politique" ne s'arrange déjà pas donc, pourquoi voulez vous que les électeurs vous suivent ? Le changement viendra des citoyens qui s'impliqueront au quotidien dans leur village, ville, ... il faut que les citoyens arrêtent de laisser leur avenir entre les mains des politiques. Chacun doit s'engager à sa manière pour bousculer les habitudes et ne plus attendre du "tout cuit". Nous en sommes encore loin ... 3 R pourquoi pas mais, vos violons ne sont pas accordés semble t-il et votre porte-voix n'est peut-être pas le meilleur. Ne pas oublier qu'en face, c'est du lourd. A bientôt.