La gazette du pays de Quimperlé

La gazette du pays de Quimperlé

L'actualité du pays de Quimperlé sous un autre angle

Apparition de la dame blanche

Apparition de la dame blanche

Ouvrir de temps en temps un dictionnaire, ne fait pas de mal. Il apparait parfois que l’utilisation de certains mots ou expressions, n’est pas faite à bon escient.

Prenons un exemple banal : républicain. Connaissez-vous la définition de ce mot ? C’est tout simplement une personne qui souhaite instaurer une république ou qui défend ses valeurs. Tout cela partirait donc d’un bon sentiment surtout lorsque l’on sait que le parti politique UMP a récemment ravalé sa façade aux couleurs de « Les Républicains ».

Sauf que sur le terrain, ça tousse, ça coince, ça crisse, ça tempête, ça brame. Certains veulent faire carrière. Quelques sièges intéressants pour les législatives de 2017 et beaucoup de candidats intéressés. Vous rendez-vous compte, vous électeur, un élu qui perd son mandat ou qui n’en n’a pas assez, il devient quoi ? Demandez donc à Nicolas Morvan du PS, il va tout vous expliquer : ce n’est pas facile de faire bouillir la marmite tous les jours. Sans compter ceux qui trimballent des casseroles et qui s’imposent à chaque élection.

Bref, il y a les méchants loups et les gentils louveteaux dans cette horde politique. Pour devenir un politique professionnel, il est nécessaire d’être un opportuniste sinon, la meute se servira habilement de vos services pour les basses besognes. C’est ce qui est arrivé à Christophe Lescoat, délégué du parti Les Républicains dans la 8° circonscription du Finistère qui ne connait même pas la future candidate aux législatives 2017 pour son parti : c’est tout de même fantastique. Même pas consultés par les instances, les adhérents de la 8° se sont fait imposer par la commission nationale d’investiture une donzelle de Concarneau pro Sarko. Qui l’eût cru ? Le chef du parti Les Républicain, Niko Sarko, qui emploierait de telles méthodes ? Non, ça c’était avant, plus maintenant ! Il semblerait que ce parti et son sérail entretiennent ces us et coutumes depuis des décennies. D’autres partis du même acabit en font autant.

Pas rancunier pour un sou, Christophe Lescoat , s’est prêté au jeu en accueillant avec bienveillance NKM à la prairie Saint-Nicolas à Quimperlé le week-end dernier, le même jour que la rencontre France-Irlande. Est-ce pour cela que seulement 70 personnes avaient fait le déplacement pour écouter avec attention les prédications de la dame blanche. Sillonne la France pour se donner en spectacle et persuader les derniers récalcitrants du bien fondé de voter pour elle aux primaires de la droite et du centre. Mais, au fait, à part de la politique, qu’a-t-elle donc concrètement fait pour que notre pays, la France, retrouve sa grandeur ? Ces intermittents du spectacle n’attirent plus la foule ni ne font plus rire personne. Que le rideau se baisse afin que le jeu de rôle de ces comiques cesse.

Parmi les convives, le groupe de l’association des 3 R n’avait d’yeux que pour cette fée moitié déesse, moitié sorcière. Ne gâchez pas le travail que vous faîtes sur le terrain au quotidien, tout au long de l’année, dans vos communes respectives, pour ensuite vous faire passer pour des moutons de panurge en soutenant ceux et celles qui ont participé, par leur carrière politique, à tirer la France vers le bas. Lucides, vous devez bien savoir que ces élus vérolés n’existent que grâce à ceux qui leur apportent leur soutien. La reconquête du pouvoir ne se fera pas avec une utopique prévenance de ce type d’élu politique infecté.

Il est temps de changer ce marigot politique, de passer à autre chose : marre de la politique à la papa. Le changement c’est maintenant mais commençons par purger la classe politique.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kerhervé 28/06/2016 10:37

Sur le fond je partage votre position. Juste un petit mot pour NKM. Sans partager son message, il n'est pas interdit d'être poli pour sa venue. Et donc il n'est pas question de gâcher notre travail sur le terrain. Pas toujours facile, mais nécessaire.

La liberté de penser 28/06/2016 21:42

Mr Kerhervé, il n'est pas nécessaire de soutenir ou de vouloir que l'on soutienne ces politiques qui ont ruiné la France pour faire passer ses idées.
La meilleure politique : c'est au niveau local.
Le changement est entre les mains de chacun d'entre nous, près de chez nous.
Pas besoin de Paris pour que le changement s'amorce.
Un bon coureur n'a pas lieu de porter le maillot d'un sponsor (surtout ceux impopulaires) puisque qu'il sera jugé sur ses résultats.

Kerhervé 28/06/2016 18:44

Quelle manœuvre ? pour ma part je ne suis candidat à rien.

Lariflette 28/06/2016 18:24

Vous n'êtes pas clairs du tout, comment voulez vous que l'on puisse encore se déplacer pour aller voter quand vous et tous les politiques donnent le même spectacle et quel spectacle c'est une partouze que vous nous jouez à tous les niveaux, local comme national. C'est juste écoeurant de voir ces manoeuvres de bas niveau.