La gazette du pays de Quimperlé

La gazette du pays de Quimperlé

L'actualité du pays de Quimperlé sous un autre angle

C’est le TBK qui redémarre

C’est le TBK qui redémarre

Le saviez-vous ?

5 printemps déjà que le réseau de transport communautaire TBK fait régulièrement couler l’encre. Dès qu’un imposteur s’emploie à démontrer les aberrations de ce réseau, en fournissant un dossier étayé, les communicants nous expliquent le bien-fondé de cette organisation. Bien souvent, les explications nous sont données en pourcentage afin que la digestion des chiffres soit plus aisée. N’oublions pas tout de même qu’une augmentation de 50% de zéro voyageur fera toujours … zéro voyageur en ce qui concerne les bus qui circulent en dehors des périodes et horaires scolaires.

Le directeur des transports, Yohann Boisrobert, a voulu remercier les usagers en les divertissants par des animations surprises, fin mai, sur tout le réseau. Ce tacticien s’adresse à un public principalement écolier puisque sont concernés les véhicules sur les pôles d’échanges comme la gare SNCF, Kerbertrand, Roz Glas mais aussi dans certains établissements scolaires.

Il va y en avoir de l’ambiance sur certaines lignes de bus bondées d’ados à certaines heures. Le comédien va prendre la place du chauffeur, le jongleur assis sur les genoux et enfin le musicien va remplacer Radio Océan. Le magicien ne sera pas sur ces créneaux horaires mais, va s’employer à remplir les bus vides. Sortez alors vos appareils photo afin d’immortaliser la scène. Il suffit d’avoir 5 voyageurs dans 1 bus et la photo rentre dans les critères du concours sur le thème « N° 5 » sous toutes ses formes. Vous rendez-vous compte de l’évènement tant attendu, des bus urbains remplis …

A-t-il prévu, ce gentil organisateur d’évènementiels, le Théâtre de Guignol, champomy et petits fours lors de l’ouverture des festivités pour accueillir avec bienveillance les contributeurs à la taxe transport qui financent avec largesse ce cirque depuis 5 années ?

L’élu Mellacois, Roger Géronimi, avait proposé il y a quelques semaines, le concours photographique qui consistait à prendre un cliché sur lequel apparaitraient 10 voyageurs dans un bus TBK, hors scolaires, hors TAD-PMR avec à la clé, une bouteille de champagne. Il avait lancé ce défi sur ses deniers personnels.

Qui finance cette semaine d’animation TBK ? Le contribuable a le droit de le savoir …

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Geronimi 13/12/2016 18:06

Mr Anonyme où Mme merci de lire mon dossier de decembre 2016 disponible sur " 3 R pays de quimperlé" aprés vous pourrez discuter.. Vous saurez de quoi il en retourne...

Anonyme 29/05/2016 10:12

Il est difficile pour un homme de droite d'accepter, qu'un outil mis en place par la gauche, puisse être utile à la population. Puisque vous parlez d'une marque socialiste. Il n'est pas rare, sur le réseaux urbain de tomber sur un bus avec des usager de plus de 20 ans, notamment quand je vois déjà, des retraités, avant d'arrivé à la gare le bus à déjà plus de 10 passagers le samedi vers 14 heures. Cette outil permet à une population qui n'a pas la mobilité pour aller faire les course ou toute autre activité, de garder une indépendance sans utilisé le TAD-PMR.

La liberté de penser 06/06/2016 14:19

La ville centre, Quimperlé, ne va pas attirer rapidement des habitants qui seraient susceptibles d'utiliser les bus TBK. Les élus ont vu trop grand et pendant tout ce temps, ces transports nécessiteront un budget très important qui aurait pu servir à autre chose. La contribution transport versée par obligation par les entrepreneurs, grève leur budget. Leurs salariés, n'utilisent quasiment pas ce réseau ! Ils peuvent toujours envoyer des clowns pour animer la galerie, qui paie ?

Anonyme 02/06/2016 18:41

J'ai déjà lu et relu à plusieurs reprises ce document. Mais le Vrai problème de ce réseaux est la taille de la ville centre. Elle ne demande qu’à grandir de quelque millier d'habitants. Le réseau urbain nécessite au moins 20 000 habitants, mais seul 16 000 habitants sont desservit par ce réseaux. Mais il faudra attendre 2020. Le réseau Urbain restera, le seul réseau qui peut réellement évoluer. Selon moi, le réseau urbain dépassera en 2016 près de 190 000 voyageurs à l'année, soit près de 610 usagers par jour. Alors quand 2015 se sont Près de 500 voyages par jour.

La liberté de penser 01/06/2016 07:02

Merci de lire La Gazette.
Ce n'est pas une histoire de gauche ou de droite. Prenez le temps de lire le dossier de Roger Géronimi au sujet du réseau TBK (visible sur La Gazette mais aussi sur le net) et vous comprendrez alors la situation présente mais aussi future de ce réseau. C'est un outil de transport mal pensé, trop dispendieux, ...