La gazette du pays de Quimperlé

La gazette du pays de Quimperlé

L'actualité du pays de Quimperlé sous un autre angle

Un vilain petit n’enfant

Un vilain petit n’enfant

Certains élus Quimperlois n’ont de satisfaction que lorsque la presse locale parle d’eux. « Qu’on parle de moi en bien ou en mal, peu importe. L’essentiel c’est que l’on parle de moi ! » Ils veulent simplement monopoliser les pages des journaux ainsi l’élu Quernez, s’imaginent-ils, en aura moins pour lui. Sauf que, si Michael Quernez n’est pas dans les pages locales, il est dans les départementales, dans les régionales … Tant qu’à avoir un article sur soi, autant l’avoir à son avantage.

Notre petit n’enfant capricieux a réussi à fédérer autour de ses levées de boucliers quelques amis par le biais de son association les « 3 R ». Notre meneur à horreur que quelqu’un s’aventure à lui démontrer ses erreurs et entre alors dans une colère noire. Avec délicatesse, ses bienveillants pourraient-ils le canaliser un peu plus ?

Leader de l’équipe les « 3 R », il a souhaité distribuer pas moins de 4 000 tracts pour expliquer, aux citoyens mais aussi électeurs, que Michael Quernez et ses amis socialistes avaient voté l’augmentation de la taxe foncière au Conseil Départemental du Finistère pour 2016. Fort justement, notre polisson souhaitait interpeller les Quimperlois quant à cette décision qui aura un impact sur le budget familial. Mais, où le bât blesse, c’est dans l’affirmation de cette augmentation de 6,70 %. Selon son contradicteur Quernez, il faut avoir l’honnêteté politique dans ses démonstrations et ne pas prendre les citoyens pour ce qu’ils ne sont pas : des zozos. En effet, annoncer des pourcentages lorsque l’on oublie sciemment de mentionner la base de calcul, c’est avoir l’esprit un peu tordu.

Cette taxe sur le foncier bâti en 2014 et 2015 était de 14,97 % pour passer à 15,97 % pour l’année 2016, ce qui fait une augmentation de 1 point. L’annonce de cette augmentation de 6,70 % faîte par notre diablotin pouvait en effet laisser penser aux non-initiés que la taxe serait passée de 14,97 % à 21,67 %.

Notre moutard très colérique, soutenu par ses 6 amis, exige des excuses publiques de la part de l’élu Quernez. Attendons le retour des cloches … de Pâques.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Geronimi roger 29/03/2016 21:40

Al capone est tombé à cause du fisc, il ne faut pas jouer avec les impôts, sujet sensible aussi pour les Francais, ils ont bonne mémoire,un nouvel impôt ça marque surtout en période de vaches maigres.

La liberté de penser 30/03/2016 22:01

Faut-il encore le payer cet impôt foncier. Et pour les ordures, ça baisse, les locataires comme les propriétaires vont être contents.
Malheureusement, les citoyens ont plutôt la mémoire qui flanche, il suffit d'observer la manière dont ils votent : il ne votent par pour un candidat mais contre !
Pour qu'il y ait changement, il faut déjà avoir quelques "personnages" en face, différents de ceux habituellement proposés sinon, beaucoup choisiront "le moins pire".
D'autres ont choisi de rester chez eux, fatigués de ces mascarades électorales ...
"les vaches maigres", pour une majorité ou une minorité de citoyens ? Vous avez déjà vu les chômeurs dans la rue, tous ceux aux minimas sociaux, les petites retraites, ... imaginez l'ampleur nationale de cette manif, utopiste ?
Trop de citoyens attendent comme les oisillons que l'Etat leur servent la becquée ... alors l'Etat leur donne, jusqu'à quand ?

DUHAMEL 29/03/2016 13:34

Dire: " l'augmentation est d'1 point", c'est mieux que dire " l'augmentation est de 6,7%". On appelle ça de la COM. Cela passe si bien que peu de personnes étaient au courant de cette augmentation, ou de la taxe nouvelle de la communauté de Communes, et que ceux qui savaient ,étaient sidérés par cet enfummage mathématique. Nous avons le mérite tout du moins de rétablir une vérité passablement déformée et que certains voudraient bien occulter.

La liberté de penser 30/03/2016 21:17

Vous avez raison, ils ont raison aussi dans leurs propos. 1 point pour eux et 6,7 % pour vous.
Sauf que, vous êtes dans l'opposition donc, vous vous devez d'apporter des infos claires, nettes et précises pour les "déboulonner". Sinon, vous serez comme eux, dans la com' et faire le buzz.
Pour l'enfumage mathématiques : nous avons comme l'impression qu'Alain Kerhervé était au taquet. Une augmentation de 6,7 % de quoi ? il fallait être beaucoup plus clair que vos adversaires dans vos explications afin de démontrer votre "honnêteté politique". Au moins porter à la connaissance des citoyens le taux de maintenant et celui d'après.
Pour l'augmentations du foncier départemental, il faut bien budgéter les animations culturelles ! et continuer à faire du social pour avoir le silence des citoyens ! Et ce n'est pas fini avec le RSA "a qui n'en veut".
Donc, que le surplus de la taxe des ordures ménagères serve à payer Les Rias par exemple, ce n'est pas étonnant ... Vous en pensez quoi des Rias ? Cher pas cher, intéressant, ...
Vous avez le mérite de sortir les dossiers épineux, continuez, bravo ...
Le citoyen est très souvent étonné de ce qui se passe autour de lui (augmentation d'impôts), faudrait-il encore qu'il s'intéresse à ce qui se passe autour de lui.

Geronimi roger 28/03/2016 09:45

C'est vrai,dans le bulletin départemental de mars 2016 ,Mme Sarrabezolles ne précise pas que 1point de taux supplémentaire cela REPRÉSENTE + 6.5 % D'AUGMENTATION. Mr Quernez n'aime pas les chiffres qui dérangent, ou, a t'il mélangé taux et %?

Geronimi roger 27/03/2016 21:29

Et au final ça fait bien + 6.7 %, rendez vous en fin d'année à la réception de la feuille d'impôt qui elle parlera bien d'augmentation en euro.

La liberté de penser 28/03/2016 00:01

Vous avez eu raison d'informer les citoyens de cette augmentation de taxe foncière voulue par le département, par le biais de tracts mais, vous auriez du également faire connaître le taux de maintenant et le prochain dans vos écrits. Sinon, cela ouvre une brèche pour vos contradicteurs.
Les + 6,7 % d'augmentation sont réels et cela représente bien 1 point de différence entre les 2 taux .
Le département comme les autres collectivités auront besoin de plus en plus de budget pour palier aux demandes d'aides sociales en tous genres donc, cette augmentation servira aussi à combler les manques.