La gazette du pays de Quimperlé

La gazette du pays de Quimperlé

L'actualité du pays de Quimperlé sous un autre angle

Voilà du boudin

L’opposition municipale Quimperloise innove cette année pour présenter ses bons vœux aux citoyens de la cité dans la presse. Pour se faire remarquer, tout est permis. Ils ont donc décidé, pour parasiter les voeux du maire Quernez, de faire paraître un article dans la presse locale vendredi dernier. Article accompagné cette fois ci d’une photo sur laquelle uniquement 4 des 7 élus de l’opposition avaient pris la pose. Pour la prise d’une simple photo, il semblerait qu’ils aient du mal à se réunir alors ne parlons pas des réunions pré-conseil à 7, ce qui n’est pas possible non plus. N’osons pas imaginer ce qu’aurait pu être la majorité municipale en cas de victoire de leur liste aux dernières élections municipales.

Fin d’année dernière l’opposition municipale, dans leur tribune du magazine de la ville, avait déjà fait savoir qu’ils y étaient pour beaucoup en ce qui concerne les dossiers actuellement traités par l’équipe Quernez. Car, selon eux, l’équipe précédente ayant bien ficelé les dossiers, les suivants n’auraient alors qu’à récupérer les lauriers. Certes n’oublions pas le passé mais, de là à le rappeler à chaque instant, ça donne l’impression à leurs électeurs et aux Quimperlois qu’ils deviennent un peu … rabat-joie.

La majorité Quimperloise ne s’est pas privé elle non plus pour exprimer son ressenti quant à cette tribune de fin d’année. En effet, laisser penser que les nouveaux arrivants en mairie ne font que suivre les dossiers déjà préparés par les précédents, c’est peut-être oublier très rapidement la quantité de travail à fournir pour mener à bien et suivre comme il se doit les différents projets. Les projets cohérents de leurs prédécesseurs sont pris en considération et menés à leur terme. Les autres jugés non opportuns sont mis de côté. Elus sur des projets différents, il semble assez logique que des divergences existent et perdureront. Travailler ensemble dans l’intérêt des citoyens semblerait la voie à suivre.

Une opposition qui souhaite être constructive comme aiment le rappeler les 2 têtes de listes de la minorité municipale, Balanant et Kerhervé, négligent peut-être parfois, que même les dossiers qui semblaient être au point ont, comme le précise la majorité municipale, dû être revus. Et alors, c’est vexant ?

Il est grand temps qu’Erwan Balanant et Alain Kerhervé qui répètent à l’envi « que c’était comme ci, que c’était comme ça sous le maire Pennec » prennent une posture un peu plus sérieuse car tout ça c’était avant. Arrêtez de regarder le passé, pensez donc plutôt à l’avenir qui est offert pour construire un cadre agréable afin que les citoyens Quimperlois ne désertent point la cité. Il serait triste de devoir penser que l’opposition est le reflet de positions tenues dans une cour de primaires.

Certains, au détour de conversations, prétendent que les Quimperlois l’ont échappé belle en mars 2014. Ce genre de comportement n’incitera évidemment pas les citoyens à se déplacer aux urnes d’une part et d’autre part la majorité actuelle à de beaux jours devant-elle.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alain Kerhervé 12/01/2016 10:18

Manifestement vous ne savez pas tout (mais je vous pardonne) et en prime, vous avez décidé de sauver le soldat Quernez. C'est votre droit, mais vos leçons ne portent plus. A vouloir rester dans l'ombre, on devient l'ombre... Bel avenir pour un dénonciateur !

La liberté de penser 12/01/2016 10:45

Je ne sauve pas le soldat Quernez, il n'a pas besoin de mes services pour s'en sortir seul. J'exprime seulement ma liberté de penser et en aucun cas je suis un dénonciateur. Surtout, il ne faut rien cacher Mr Kerhervé, si les citoyens sont dans l'ignorance, soyez alors leur lanterne. J'apprécie lorsque vous apportez des précisions dans vos différents articles.