La gazette du pays de Quimperlé

La gazette du pays de Quimperlé

L'actualité du pays de Quimperlé sous un autre angle

Notre patrimoine religieux préservé

Notre patrimoine religieux préservé

Afin de protéger comme il se doit les monuments historiques en France, l’état charge le Ministère de la culture et de la communication de leur préservation.

Sous le gouvernement PS Ayrault, il avait été décidé d’octroyer plus de budget aux spectacles vivants comme les spectacles de rue du Festival des Rias sur le pays de Quimperlé, au détriment de celui des monuments historiques. C’est ainsi, que nous avons pu constater une baisse drastique des aides et subventions pour leur réhabilitation. Dommage, car restaurer nos monuments historiques c’est conserver une trace de notre culture.

Le dernier hôpital médiéval de la ville de Quimperlé et sa chapelle St Eutrope auraient dû bénéficier d’une réhabilitation complète depuis déjà quatre décennies afin d’éviter ce chantier dispendieux aux contribuables. Les municipalités se sont succédé mais aucune n’avait pris le mal à la racine. Ces nombreux travaux seront financés par la ville, par le département, la région mais aussi l’Etat par le biais de subventions. Des travaux pour une première tranche, sur 3 ans, pour un montant d’1 millions d’euros tout de même afin de rendre étanches les bâtiments. Pour le reste, nous découvrions au fur et à mesure …

Pour parfaire ces réparations, le maire de Quimperlé Michaël Quernez très convaincu de la nécessité de tous ces travaux tout comme l’ancien maire Alain Pennec, historien, mettent en avant que les particuliers et entreprises pourraient faire un geste citoyen (déductible des impôts), en aidant par des dons à l’Association « Les Amis de l’hôpital Frémeur ». Il leur est promis, une bonne publicité par la suite.

Notre député PS Gilbert Le Bris, avait fait « don » de 30 000 euros de « sa » réserve parlementaire pour ces travaux. Les Quimperlois, mais aussi électeurs, en étaient ravis et seraient très satisfaits qu’il continue ce geste citoyen régulièrement.

Les gentils donateurs auront-ils leurs noms sous forme d’ex-voto dans la chapelle St Eutrope ?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article