La gazette du pays de Quimperlé

La gazette du pays de Quimperlé

L'actualité du pays de Quimperlé sous un autre angle

Ce n’est pas à moi de le faire

Ce n’est pas à moi de le faire

Dans tous conflits, il est de mise de rejeter la responsabilité envers l’autre. Un citoyen de Locunolé est excédé par le manque de civisme de certains administrés de sa commune. Une importante végétation du côté de Pont-Ar-Lann s’installe sur les lignes aériennes. Toute cette charge végétale est préjudiciable au bon fonctionnement du téléphone et de l’ADSL. Il a contacté à plusieurs reprises la mairie de Locunolé mais rien n’avait été résolu. A quoi sert donc le premier magistrat d’une commune ? Par retour de courrier récent, la maire Murielle Le Rest précise tout simplement que la période est propice à l’élagage et encourage ses administrés à le faire. Encore une réponse d’élu inadaptée au problème posé. Est-ce par ignorance ou par incompétence. Ne peut-elle pas se déplacer et voir directement avec les personnes concernées par ce manque d’entretien des extérieurs de leur propriété ? Elle précise qu’en cas de disfonctionnement la responsabilité, des propriétaires fautifs, serait engagée. Faut-il alors attendre que de gros soucis surviennent pour alors engager des poursuites judiciaires. Le rôle d’un maire n’est-il pas de résoudre les désagréments sur sa commune.

En période électorale, les candidats vont à la rencontre de leurs électeurs. Poignée de main et un semblant de compassion pour leurs soucis quotidien. Résoudre leurs désagréments est comme par hasard plus rapide. Ensuite, une fois élus, ils deviennent plus casaniers et ne résolvent les dossiers qu’à distance.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article