La gazette du pays de Quimperlé

La gazette du pays de Quimperlé

L'actualité du pays de Quimperlé sous un autre angle

Hum, la fête de la rose

Hum, la fête de la rose
Hum, la fête de la rose
Hum, la fête de la rose
Hum, la fête de la rose
Hum, la fête de la rose

Tous les ans à la même époque, certains mouvements politiques organisent des universités d’été. Sur Quimperlé, plus modestement, les socialistes de la 8° circonscription du Finistère, sous la houlette de Jérome Le Bigaut, se retrouvaient à la fête de la rose à la prairie St Nicolas ce dimanche 13 septembre. La com’ était à minima pour éviter certainement d’énerver certains au sang chaud. Les affiches n’avaient été disposées sur le parcours fléché que le matin même. Il était absolument nécessaire que les derniers socialistes de la 8° ne s’égarent pas. La discrétion semblait être le mot d’ordre. Cette année, encore une belle brochette d’élus était attendue. Dans la matinée, un des véhicules de la commune de Mellac était à la disposition des organisateurs pour en finir avec les préparatifs. Des plaisantins, afin de mettre un peu de douceur dans ce monde de brutes, avaient affichés dans la nuit sur des poubelles et panneaux signalétiques, quelques imprimés. Des slogans de mauvais goût selon les socialistes y étaient inscrits. Vers 11 h 30, le discours d’introduction sur les migrants, n’avaient pas convaincu les participants : les applaudissements se sont faits silencieux. Pas la foule des grands soirs, même les élus des conseils municipaux socialistes du pays de Quimperlé étaient aux abonnés absents. On ne pourra pas dire que c’était à cause du soleil car le crachin breton s’était invité. Pour mettre un peu d’ambiance, quelques pro-palestiniens tenaient un stand du « BDS » afin de montrer leur détermination sans limite à boycotter Israël. L’année dernière, seuls les initiés étaient acceptés à leur barbecue, les autres, expulsés manu militari. Cette année c’est le changement, les régionales fin décembre : il faut être plus près des électeurs. Un speed-dating pour échanger avec les élus pour encore plus hypnotiser les curieux. Même l’arrivée de notre Breton de Lorient n’avait pas changé grand-chose, 400 afficionados selon un quotidien sur le net. L’affluence très relative s’émiette d’années en années. On peut toujours croire que les curieux viennent à pied et que les véhicules peuvent loger 5 personnes. Le nombre de 200 spectateurs serait plus raisonnable. Il serait judicieux de prévoir l’année prochaine un tapis rouge pour éviter de crotter les mocassins des invités endimanchés.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lariflette 18/09/2015 22:06

Un speed-dating à la prairie St Nicolas ? L'amour serait-il dans la prairie à Quimperlé ? La nouvelle émission de téléréalité qui va se dérouler ce dernier trimestre chercherait-elle encore des candidats pour compléter ses listes ?

La liberté de penser 20/09/2015 21:13

Une fin d'année croustillante s'annonce.